« Acidification des sols »

Pourquoi nos sols s'acidifent

L'eau de pluie dont le pH moyen est de 5,6, est chargée d'acides qui s'infiltrent en permanence dans le sous-sol. Ce phénomène induit des pertes inévitables de calcium par lessivage et neutralisation, pertes qui atteignent parfois des quantités considérables selon le volume des précipitations, la nature et le type d'exploitation du sol.

Outre les pertes inévitables, les différentes mesures culturales peuvent augmenter l'acidification du sol. Par exemple, l'utilisation d'engrais à action physiologique acide, tels que le sulfate d'ammoniaque ou l'urée.


Finalement, nous prélevons également du calcium du sol via les produits récoltés. L'importance des prélèvements liés aux récoltes dépend du type de plante et du niveau de rendement.